Qui es-tu photo ?

Simple petit rectangle de papier,
Combien de drames tu as causés ?
Si tu vantes la beauté de la jeunesse,
Tu révèles le tourment de la vieillesse.
D’un être cher tu maintiens la présence,
Comme de nos disparus tu maintiens l’absence.
Des amours passées tu nous montres la ferveur,
Comme de nos illusions perdues la douleur.
Des joies du présent tu es le témoin
Sans penser à ce que sera demain.
Les photos en vieillissant se ternissent
Comme les fougues de l’amour pâlissent.
Et de notre vie quand viendra le déclin,
Qu’en restera-t-il demain ?
Une photo.

Sandrine Le Fichous
Première L, Méru, 60)
Concours Poésie en Liberté 2000