1A : Pic Ouest du Combeynot

Précédente Accueil Remonter Suivante

Niveau-ski

S4

échappatoire

non

pente moyenne

pente maxi

40°

exposition

assez forte

matériel

crampons, piolet

altitude de départ 2057 m
altitude maxi 3155 m
altitude "bas" de descente 2057 m
dénivelée de montée 1098 m
dénivelée de descente 1098 m
temps de montée 3 h 30
 orientation générale nord
cartographie IGN 1/25000 n°241
lieu de départ Col du Lautaret
époque avril/juin

Depuis le col du Lautaret, la face nord du Combeynot est assez impressionnante. En fait, les pentes raides sont assez courtes, l'inclinaison est soutenue sans être excessive, l'enneigement est souvent bon jusqu'en juin. Il n'est donc pas nécessaire d'être un skieur de pentes raides exceptionnel pour apprécier la descente si les conditions de neige sont bonnes.

Lieu de départ :
Se rendre au col du Lautaret. Assez tard en saison, on peut emprunter une route non goudronnée 50 m en dessous du col en direction de Grenoble qui rapproche des pentes nord du Combeynot. Ne pas franchir le panneau sens interdit (risque de P.V.)

Itinéraire :
Remonter les pentes en direction du nord jusqu'à l'altitude de 2600 m environ, où on arrive à un replat. De là s'ouvrent deux possibilités :
- soit continuer tout droit et remonter le glacier du Combeynot qui se dresse jusqu'à 40°. Se diriger à droite vers un petit col rocheux (sud ouest)jusqu'à traverser pour atteindre le haut du glacier de pente moins raide jusqu'au col à 3096 m (la traversée est parfois délicate car la pente est raide : risque de plaques à vent ou de coulées),
- soit à l'altitude 2600 m se diriger à droite sous un ressaut rocheux ; on atteint alors après 600 m environ une pente de neige raide (il s'agit d'une langue du glacier) que l'on remonte jusqu'à atteindre le haut du glacier en pente douce jusqu'au col à 3096 m. On peut atteindre à pied le sommet ouest par la face sud-est.

Descente :
On a le choix entre les deux itinéraires de montée, attention le haut commun aux deux itinéraires est très exposé en neige dure. Certaines années bien enneigées, on peut rejoindre en suivant l'arête le col à l'altitude 3061 m et faire la descente directe où la pente atteint 50° ; cependant, il est préférable de repérer cet itinéraire à la montée et de n'en faire la descente que si les conditions de neige le permettent et que l'on est sûr de sa technique, car il s'agit d'une descente exposée à cause de la présence de rochers (S5).


La descente sous le col, avant la traversée. La photo prise de dessous écrase la pente...

horizontal rule

Depuis notre dernier passage, les conditions ont pu changer : enneigement et par là époques des courses, recul des glaciers... Vous voudrez bien nous envoyer vos remarques